Le Serment du jeu de paume, 20 juin 1789

« L’Assemblée nationale […] arrête que tous les membres de cette Assemblée prêteront à l’instant le serment de ne jamais se séparer et de se rassembler partout où les circonstances l’exigeront, jusqu’à ce que la Constitution du royaume soit établie et affermie sur des fondements solides […] »

Texte cité dans les fiches Fontaine Picard 4ème.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :