L'URSS DE STALINE

Publié le par F. Besqueut

Chap. 1 Construire un monde nouveau

 

Þ Pourquoi le chef est-il l’élément central dans le système totalitaire soviétique ?


Désormais installés aux commandes de cet immense état, il appartient aux bolcheviks d’organiser le pouvoir

et de prouver que leur système peut faire naître un monde meilleur.

 

Reprendre les définitions de Capitalisme et de Communisme


I. La naissance d’un nouvel état.

La Révolution d’Octobre 1917 porte Lénine au pouvoir. Afin d’éviter un éclatement du pays il crée en 1922 l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) en lieu et place de l’ancienne Russie tsariste. Le nouvel état se dote d’une capitale, Moscou, et d’un drapeau (rouge+marteau et faucille) symbolisant la nouvelle société mise en place par la Révolution (document 3 p. 49 et 7 p. 57).

A la mort de Lénine, Staline se présente comme son successeur légitime et prend la tête de l’URSS, malgré les réserves de ce son prédécesseur (doc 4 p. 49).


II. Le culte de la personnalité.

Staline s’impose au fil du temps et de la propagande (doc 6 p. 57) comme l’élément fédérateur du nouvel état, l’union se fait autour de lui et il est présenté comme le garant de la bonne conduite du pays. Il fait ainsi l’objet d’un véritable culte : des affiches de propagandes, des parades le célèbre (voir documents 3 p. 53, 1 et 3 p. 56). Et on n’hésite pas à tricher avec la vérité, à retoucher des photographies afin de rendre encore plus crédible ce culte (doc 4 p. 53).

Définition : culte de la personnalité.


---------------------------------------------------------

Chap. 2 Un totalitarisme socialiste

 

Þ Comment le totalitarisme socialiste contrôle-t-il l’économie ?


I. La collectivisation forcée des campagnes.

Staline veut rendre l’agriculture soviétique plus productive. A partir d’octobre 1929, il lance une politique de collectivisation des terres qui se traduit par la suppression de la propriété individuelle au profit d’une propriété collective organisée autour des kolkhozes et des sovkhozes.

Contrairement à l’image que veut en donner la propagande, cette politique passe mal auprès de la plupart des paysans qui décident de s’y opposer. Staline brise leur résistance par une répression féroce (famine, déportation…) qui vise en premier lieu les koulaks, puis tous ceux qui s’opposent à la collectivisation. voir exercice.

Définitions de Kolkhoze, Sovkhoze, Koulak.


II. La planification.

Pour combler le retard de l’économie soviétique sur les pays capitalistes, Staline lance une série de plans quinquennaux qui privilégient l’industrie lourde. Désormais l’Etat contrôle tout. Le système est toujours aussi autoritaire et répressif, mais en quelques années l’industrialisation a accompli des progrès spectaculaires (document 2 p. 50).

Définitions de Planification, Plan quinquennal.



---------------------------------------------------

Chap. 3 Le contrôle des masses

 

Þ Comment l’Etat totalitaire contrôle-t-il les masses ?


Les révolutionnaires, Staline en tête, veulent construire une société où les Hommes adhèrent aux projets du pouvoir. Pour cela il faut

repenser et rééduquer toute la société russe afin de lui faire accepter le modèle communiste.


I. L’encadrement de la société.

Censure et propagande se chargent de réécrire l’Histoire en ne laissant subsister que ce qui est conforme à la ligne fixée par le Parti : tout doit mettre en valeur la Révolution d’Octobre ainsi que l’image de ses chefs.

Mais la propagande doit aussi célébrer les réussites économiques du régime, elle crée donc de nouveaux héros populaires comme Stakhanov et manipule les statistiques économiques.

Dès leur plus jeune âge les enfants sont pris en charge par le parti communiste (crèches, organisation des pionniers) avant le passage obligatoire par les Komsomols (jeunesses communistes) qui achèveront de les fidéliser au régime.


II. L’absence de liberté.

Parallèlement à cette rééducation, la société est très étroitement contrôlée par les membres du parti et les agents du NKVD (voir document 2 p. 53). La répression est féroce contre tous ceux qui ne sont pas dans la ligne tracée par Staline et les déportations vers le goulag sont nombreuses (voir dossier p. 54 et 55).

A partir de 1936, Staline lance une vaste campagne d’épuration du parti bolchevik. Les procès de Moscou (1936-38) vont éliminer du parti tous les ennemis de la Révolution et surtout ceux de Staline (document 1 p. 52). A partir de là il n’y a plus qu’un seul parti en URSS, le parti communiste et un seul chef, Staline.

Définition de Goulag.

 

Publié dans Troisième

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article