L'AFRIQUE

Publié le par F. Besqueut

Travail préparatoire

 


------------------------

Chap. 1 Le continent le plus pauvre du monde

 

Þ                     La pauvreté du continent africain peut-elle s’expliquer par des contraintes naturelles ?

 

I. Des milieux naturels variés.

Le continent africain est un continent très vaste (30 M de km²). Le relief est assez monotone, dominé plutôt par des plateaux, les montagnes occupant principalement la périphérie du continent.

Ce continent est très étendu en latitude. Il appartient principalement à la zone chaude et dispose d’une grande variété de climats et de formations végétales (voir définitions).

Mis à part le Sahara et la forêt dense qui constituent deux milieux difficiles à mettre en valeur, les autres espaces sont très riches et souvent très favorables aux activités humaines, notamment agricoles.

 

II. Des ressources abondantes.

En matière de ressources naturelles, l’Afrique est loin d’être un continent pauvre : ses réserves en matières premières (hydrocarbures, métaux précieux, pierres précieuses…) sont parmi les plus importantes du monde.

 

 ------------------------------------


Chap. 2  Le peuplement de l’Afrique

 

Þ                     L’Afrique est-il un continent peuplé ?

 

I. Un continent peu peuplé.

Malgré une population nombreuse et en augmentation constante, la densité moyenne de peuplement est faible. Cela s’explique par la grande taille du continent.

La population est très inégalement répartie : des zones vides contrastent avec de très gros foyers de peuplement, ex du Rwanda où la densité moyenne dépasse les 300h/km².

 

II. Une très forte croissance démographique.

Le continent africain connaît actuellement une croissance démographique très rapide du fait d’un taux d’accroissement naturel qui reste très élevé, même s’il tend à se ralentir ces dernières années (24 pour mille en 2004).

La forte croissance démographique des campagnes encourage un important exode rural : les villes donnent une impression de sécurité, accès à l’éducation, aux soins, plus de travail, meilleures conditions de vie…

L’arrivée en ville massive de nouvelles populations rend très difficile leur installation : manque d’équipements, de logement, de travail… Ces nouveaux venus s’entassent donc dans des bidonvilles et ne subsistent que grâce à des petits boulots.

-----------------------------------------------------------------------------

Chap. 3 L’Afrique, une terre de diversité et d’affrontements

 

Þ                     Comment expliquer la fragilité des états africains et la permanence des conflits ?

 

I. Une grande diversité des peuples et des cultures

L’Afrique est un continent immense que se partagent une cinquantaine d’états (voir carte), plus de 1 000 ethnies qui parlent plus de 2 000 langues et dialectes différents ainsi que diverses religions (Islam, christianisme, animisme). Document 5 p. 207.

Les différentes conquêtes qui ont marqué l’histoire du continent (colonisation arabe, européenne…) ont contribué à renforcer cette diversité, en même temps qu’elles ont multiplié les sources de conflits.

II. Instabilité et conflits.

La plupart des frontières africaines sont nées de la décolonisation, c'est-à-dire qu’elles datent généralement d’après la seconde guerre mondiale. De ce fait, elles sont régulièrement contestées, car ne tenant pas compte des réalités ethniques du continent.

Les Etats sont donc très fragiles, les guerres nombreuses et le continent est toujours parcouru par d’interminables colonnes de réfugiés. Alors que certains peuples sont victimes de véritables génocides : ex du génocide au Rwanda.

Publié dans Cinquième

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article