L'EMPIRE CAROLINGIEN

Publié le par F. Besqueut

Chap. 1 La réorganisation de l’Occident

 

Þ                       Que se passe-t-il en Occident après la chute de l’Empire romain ?

 

Suite à la chute de l’Empire romain d’Occident (476), les barbares qui ont conquis l’Ouest de l’Europe y fondent leurs propres royaumes.

 

I. Sous la domination des Francs.

Plusieurs royaumes barbares se partagent l’Occident. Peu à peu, les Francs, sous la direction de leur chef Clovis, imposent leur domination. La dynastie mérovingienne se retrouve alors à la tête d’un vaste royaume (voir document 1 p. 54).

Clovis comprend vite l’avantage politique que peut lui apporter le christianisme : il se convertit en se faisant baptiser vers 496 à Reims (voir exercice).

II. La fin des Mérovingiens.

Au VIIIème siècle, les rois mérovingiens ne dirigent plus véritablement leur royaume. Les maires du palais assurent l’essentiel de la fonction. En 751, Pépin-le-Bref (alors maire du palais) détrône le dernier roi mérovingien (Childéric) avec l’appui du Pape. Il fonde alors une nouvelle dynastie : les Carolingiens. 

-------------------------------------------------------------------------------------

Chap. 2 Un nouvel empire en Occident

 

Þ                       Quelle origine et quel avenir pour l’Empire carolingien ?

 

I. Un empereur en Occident.

D’abord roi des Francs, Charlemagne étend rapidement le territoire dont il a hérité (voir carte). Il s’impose également comme le protecteur de la Chrétienté (voir document 3 p. 57). Du fait de ce pouvoir et de l’extension de son royaume, beaucoup de personnes pensent qu’il doit devenir le nouvel empereur d’Occident.

Le 25 décembre 800, Le Pape (Léon III) sacre Charlemagne empereur à Rome.

 

II. Le partage de l’Empire.

A la mort de Charlemagne, son empire n’a pas à être partagé, car seul son fils Louis-le-Pieux est encore en vie. A la mort de ce dernier en 840, ses trois fils se disputent pour la succession.

Lors des serments de Strasbourg (842), Louis et Charles décident de s’allier contre Lothaire. En 843, l’empire est définitivement partagé lors du Traité de Verdun (voir document 1 p. 62).

 

III. La disparition de l’Empire carolingien.

Au IXème siècle, de nouvelles invasions menacent l’Occident (voir carte). Les rois carolingiens ne parviennent plus à protéger leurs frontières et leurs sujets.

Les Comtes vont alors organiser la défense de leur région et se libérer du pouvoir royal.

Ces derniers décident alors d’élire un nouveau roi à la place des souverains carolingiens : en 987, Hugues Capet devient roi de France et fonde la dynastie des Capétiens (voir frise).

-----------------------------------------------------------------------------

Chap. 3 L’organisation de l’Empire carolingien

 

Þ                       Comment ce vaste empire est-il organisé ?

 

I. Contrôler l’Empire.

Charlemagne gouverne son empire depuis sa capitale : Aix-la-Chapelle (voir carte et exercice).

Une fois installé dans sa capitale, Charlemagne ne peut pas tout assurer seul. Il doit donc déléguer une partie de son pouvoir à ses comtes qui le représentent à la tête des comtés. 

Publié dans Cinquième

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article